Pont

La lumière s’intensifie, le regard semble  s’élever

 

L’espace et le temps

Dans le cadre de l’exposition collective  PONT dans l’Hôtel de Mézières, Mireille crée une installation dont la mise en espace devra être en interaction avec un pont collectif traversant. Une peinture sur toile flottante est suspendue au dessus de miroirs. L’espace qu’elle occupe est carré mais son reflet dans les miroirs donne une transformation de sa surface. Tout est orchestré pour définir ce nouvel espace dont la variabilité est infinie puisque liée à la vision de chaque visiteur et que chacun s’approprie son espace.

Les lignes bougent et les traces deviennent de plus en plus denses.  En fonction du nombre de regardeurs Il y a un nombre croissant d’accès à l’installation et quand la lumière s’intensifie, le regard semble  s’élever. Etre propulsé en dehors du cadre initial crée un mouvement d’ aller- retour qui donne de la matérialité au « pont ».